Je souhaitais aujourd’hui vous présenter quelques une des photos que j’ai prise lors de mes années « parisiennes », de 1990 à l’an 2000.

RoutePluieC

C’est aux Beaux-arts de Nantes que j’ai découvert la photo et le tirage noir et blanc, avec un super prof, dont j’ai malheureusement oublié le nom, le genre de prof qui vous apprends tout et vous booste sans que vous vous en rendiez compte…

Arrivée à Paris, j’avais acquit un reflex Nikon, ainsi qu'un Minox (une merveille !), installé mon labo dans ma « cuisine » (si on peut appelé ça comme ça, c’est pour ça que j’ai mit des guillemets, les Parisiens me comprendront…) où je passais des nuits à tirer les photos.

EnfantPlageCerfVolantC

A travers la photo, j’avais envie de montrer l’insaisissable, la magie de l’instant présent, qui plus jamais ne reviendra.

Quebec_rue1C

J’aimais ces effets de bougé, de flou, de reflets, d’ombres, qui suggèrent plus que ne montrent.

RefletDeVitreParisC

J’aimais, à travers cet art qui cherche à figer l’instant, à attraper un souvenir, montrer qu’on ne peut justement l’attraper, qu’il vous échappe comme le temps qui passe.

VachesDuTrainC

J’ai envie maintenant de trouver le lien entre ma passion passée, et mon travail actuel de portraitiste.

Il me semble, avec ce portrait au pastel...

Amand3ansProfil_pastelEncB

... toucher du doigt mon but : je retrouve le même flou, le même mystère, la même idée du souvenir voilé, si fragile dans nos mémoires, comme un rêve, ce quelque chose d'indicible, ce quelque chose qui nous demande un certain effort pour se rappeler...

Je continue donc ma quête…

...quand j’ai le temps !